#26 2017-11-15 15:11:46

Fred
Administrateur

Re : Tome 61

1711150212188668215372041.png

ci-dessous un extrait de la planche 5. On admirera la case 4, où Willy Lambil, une fois de plus, laisse aller son coup de crayon et son oeil averti pour un plan dont il nous régale tout au long des pages, servi en cela par un scénario de Raoul qui vaut le détour.

1711150219378668215372046.png

Hors ligne

#27 2017-11-19 10:27:20

fcbrugge
Colonel

Re : Tome 61

Je pense que tout le monde a bien eu le temps de le lire.
Je peux donc poster mon avis. Il y a, comme souvent, du très bon et du très mauvais.

Lambil
Encore une fois, je suis épaté par son talent. Il nous a fait des planches exceptionnelles.
Avec quelques cases mémorables. La demi case sur le camp est sublime.
Il reste au sommet de son art.
Seul petit bémol : les proportions sur Chesterfield. Parfois dessiné en S, parfois dessiné en triple XL big_smile Le plus flagrand en planche 30B
2eme case : S. Aussi mince que Blutch
3eme case : L  : déjà un peu plus bouffi.
4eme case : XXXL : il devient completement obese pour redevenir slim en case 5 big_smile

Leonardo
La aussi beau boulot de manière générale.
Par contre, il a bcp de mal avec les taches de sang.
Placneh 21B, c'est un massacre.
Case 1 : Stark est touché à la poitrine droite.
Case 2 : cette tache prend tout le coté droit.
Case 3 : redevient miniscule.
Case 5 : la tache passe sous la ceinture. Il n'est plus touché a la poitrine mais au ventre.

Et sur le doc, c'est encore pire. Elles disparaissent et disparaissent en fonction des cases.

Sinon, tout le reste est top.

Cauvin
Et puis, il y a Cauvin.
Il trouve une super anecdote, peut en faire une super histoire
et .... rien.
Le scenario est complètement nul.
Dès la première fois ou le soldat est malade et refuse de se faire ausculter, on comprend tout de suite la raison.
Mais on en rajoute encore et encore ......
Et il disparaît et réapparait, et rebelote

On en arrive à une BD ou il n'y a aucune action.
Il ne se passe rien ou presque.

On peut résumer ces 40 pages en "il était une fois un soldat ... qui était en fait une femme"
point.
Alors qu'il aurait pu travailler beaucoup plus sur ce travail d'espion.
le voir en action, dans les camps sudistes (avec l'aide de blutch et chesterfield par ex), ....

Quel dommage !
Et finalement, on retient plus ce scénario raté et baclé que les planches ou la colorisation splendides.

Hors ligne

#28 2017-11-19 18:13:45

Fred
Administrateur

Re : Tome 61

Merci pour ton avis Brugge.
Concernant le scénario et Raoul Cauvin, je me permets de te poser une question.  Depuis combien de temps lis-tu les Tuniques Bleues ? (ton âge)

Pour ma part cela fait 45 ans que je lis cette série. Il est clair que je ne la lis aujourd'hui, comme je le lisais à7-8 ans, 15 ans, ... jusqu'à aujourd'hui.

En terme de scénario, un lecteur n'a, normalement, pas les mêmes exigences à 10, 20 ou 50 ans, avec son expérience de lecture/lecteur qui a évolué.

La question qui se pose donc c'est : est-ce que Raoul fait un scénario pour les jeunes lecteurs, les plus vieux, les anciens ? Essaie-t-il de satisfaire tout type de lecteur, ... ?

Je n'ai pas la réponse. Je dis juste qu'en terme de lecture et d'appréciation on ne réagit pas de la même façon en lisant une histoire qui se veut tout public,  qu'on est 10 ans, 20 ou davantage.

Maintenant les réactions des uns et des autres sont recevables et bien entendu libres ! wink

et les autres vous en avez pensé quoi ?

Hors ligne

#29 2017-11-19 19:53:07

stefounet
Caporal

Re : Tome 61

A l'inverse de fcbrugge, moi je ne m'y attendais pas du tout à cette fin. Même quand elle portait la robe je n'avais pas encore compris ! Ou alors je suis assez lent à la compréhension lol

Mais sinon j'ai adoré ce tome ! Et je trouvais que ça changeait pas mal des autres, donc chapeau pour le scénario. Et pas déçu du tout d'avoir couru pour aller l'acheter lol

Hors ligne

#30 2017-11-20 07:25:55

Daigoro
Général

Re : Tome 61

Pour ma part j'ai également compris le "truc" tout de suite.
Mais ça ne m'a pas dérangé. Je suis même plutot contant que monsieur Cauvin essaye autre chose.
Je craignais une redite de "Des Bleus dans la Gadoue", et bien non. (tant mieux)
Alors oui, ça tourne un peut en rond mais j'ai plutôt apprécié l'expérience.

Pour le dessin, rien à redire c'est encore une fois un immense plaisir de découvrir de nouvelles planches de monsieur Lambil.

PS: Après avoir vu la couverture je pensais que le sujet tournerait au tour de l'étrange mais réel présence de soldats noirs dans l'armée confédérée. Mais non, je me suis trompé.

Hors ligne

Contact - Conditions d'utilisation - Protection de la vie privée - Les Tuniques Bleues Par Lambil-Cauvin et salvérius-© Dupuis,.